Accueil > Actualité Immobilier > Chasseur immobilier : ce qu’il faut savoir

Chasseur immobilier : ce qu’il faut savoir

immobilier-immeuble-1_5723275

Le chasseur immobilier peut être un allié de taille pour dénicher la perle rare, à savoir votre futur logement. Voici ce qu’il faut savoir sur ce professionnel incontournable dans le secteur de la vente immobilière.

Il a une carte de transaction professionnelle

N’est pas chasseur immobilier qui veut. En effet, la réglementation exige que tout professionnel de l’immobilier ait une carte T. Cette dernière est délivrée par la préfecture à des chasseurs qui répondent à des profils précis.

Le professionnel doit avoir une grande expérience dans l’immobilier et avoir suivi des études spécialisées. Il doit également posséder une assurance responsabilité civile professionnelle, il s’agit d’un must. Aussi, la carte n’est octroyée que si le chasseur dispose d’une garantie financière.

En plus de la carte T, il convient de vérifier si le chasseur immobilier figure dans la liste des professionnels des 2 fédérations de chasseurs immobiliers hexagonaux (FNCI et FFCI). Si c’est le cas, cela peut être un plus. Les chasseurs émanant de ces organismes respectent une charte « qualité et sécurité ».

Il se consacre exclusivement à la chasse immobilière

Un chasseur n’est pas un agent immobilier. S’il se présente en tant que tel, il faut se méfier. En effet, le chasseur ne vend pas des biens immobiliers, son rôle est de les chercher. Ce qui est contraire au métier d’agent immobilier qui se charge de la vente des maisons, terrains et autres biens immobiliers.

Un chasseur qui fait figure d’agent immobilier peut proposer des services de moindre qualité. Le professionnel peut être toutefois mandaté par l’acheteur pour la recherche et la vente d’un bien. Il s’agit donc ici d’une exception.

Il est soumis à la loi Hoguet

Une législation spécifique oblige le chasseur immobilier à obtenir sa rémunération uniquement après la signature de l’acte authentique. 

Le professionnel ne peut donc pas réclamer son paiement avant la conclusion du contrat de vente. Si un chasseur exige son dû bien avant, il est recommandé de se méfier.


Notez cet article :




Partagez cet article :

Auteur : Planete Immobilier Team


Commentaires :




Rejoignez
la communauté
Planete Immobilier

+ de 140 000 membres

+ le guide immo offert


Votre recherche actuelle :