Accueil > Actualité Immobilier > Les astuces pour acheter moins cher dans l’immobilier neuf

Les astuces pour acheter moins cher dans l’immobilier neuf



Contrairement à ce que l’on croit, acheter dans l’immobilier neuf ne signifie toujours pas débourser une énorme somme. Si tel est votre projet, quelques astuces bien pensées vous permettent de profiter de belles décotes pouvant aller jusqu’à 35 % ! Découvrez comment acheter votre nouvelle maison à moindre coût !

Miser sur les offres de lancement dans le neuf

En profitant des offres de lancement de construction de maisons ou d’appartements, vous pouvez bénéficier de nombreux avantages offerts pour attirer les clients. Il n’est pas rare que lors de cette phase, les promoteurs proposent des conditions avantageuses à un certain nombre de leurs clients qui passent commande en premier. Il peut s’agir de frais de notaire offerts, d’équipements intérieurs à moindre coût, de rabais pour chaque pièce achetée, etc.

Ces avantages sont proposés dans le but de promouvoir le programme immobilier, afin de susciter l’intérêt des particuliers. C’est la raison pour laquelle il ne faut pas hésiter à se renseigner dès lors qu’un programme immobilier dans le neuf apparaît. Vous y trouverez peut-être votre bonheur.

Cependant, sachez que les promotions n’offrent pas toujours de rabais dans la mesure où elles sont proposées à grand renfort de publicités, de newsletter et autres supports publicitaires qui ont forcément un coût. Effectuez donc des calculs pour les comparer et dénicher celles qui proposent de véritables réductions. Vous pouvez également consulter les annonces de vente de maisons ou d’appartements neufs déjà construits. Cliquez ici pour trouver les meilleures offres et un accompagnement optimal dans toutes les étapes de votre projet.

achat bien immobilier

Regarder sur les queues de programme

Si vous n’avez pas trouvé de maison à acheter lors des phases de lancement de programmes dans le neuf, patientez un peu. En effet, celles de fin de commercialisation proposent aussi des prix intéressants. À l’approche de cette étape finale, un promoteur essaie souvent d’écouler le plus rapidement possible les quelques lots qui lui restent. S’il y a des invendus, ce stock peut effectivement lui coûter cher, il préférera donc le céder même s’il n’en tire pas le maximum de bénéfices.

Ce sont autant d’opportunités que vous devez saisir, dans la mesure où elles vous font parfois obtenir des décotes intéressantes. Celles-ci peuvent aller de 10 à 35 % sur le prix réel d’une maison ou d’un logement neuf.

En outre, contrairement à ce que l’on pourrait penser, les lots de queues de programme ne comportent pas tous des défauts. Il se peut que leurs acheteurs n’aient pas pu obtenir de crédits immobiliers ou autres soucis divers. Cela ne vous empêche toutefois pas de vérifier attentivement ce qu’il en est et d’inciter le promoteur à faire le nécessaire.

Effectuer son achat en nue-propriété

Une autre astuce non moins intéressante consiste à acquérir en nue-propriété sa nouvelle maison. Cette méthode est particulièrement destinée à ceux qui ne sont pas pressés d’emménager, mais souhaitent seulement posséder un logement pour plus tard. Elle leur permet toutefois d’obtenir de très belles décotes pouvant également aller de 30 à 35 % sur le prix réel de vente d’un bien immobilier neuf.

Concrètement, il s’agit d’un montage juridique qui consiste à diviser en deux la propriété du bien. L’acheteur, désigné sous le terme d’épargnant, acquiert la nue-propriété du logement neuf et de l’autre côté, un autre s’en réserve l’usufruit. Aussi, pendant un laps de temps de 12 à 20 ans selon les termes du contrat, l’investisseur ne peut pas habiter ou emménager dans son nouveau logement. Il ne peut pas non plus toucher d’argent sur la location du bien. Cependant, il est déchargé des charges, taxes et impôts relatifs au logement et à sa location, et ce, tout au long de la période convenue. Une fois arrivée à son terme, l’épargnant récupère la pleine propriété de la maison. Cette dernière vaut ainsi entièrement sa valeur, et ce, sans même nécessiter une éventuelle valorisation.

Miser sur l’achat groupé

À condition de s’entendre avec d’autres pour effectuer ensemble une acquisition immobilière, l’achat groupé permet aussi d’obtenir un bien immobilier neuf à moindre coût. Auparavant négligé et n’attirant que peu d’adeptes, ce système se démocratise de plus en plus. Il est même plébiscité par bon nombre de sociétés immobilières, car cela facilite la vente, donc l’écoulement des biens disponibles.

Il consiste à rassembler en une société civile immobilière, ou SCI, plusieurs particuliers pour acheter une plus grande maison. Grâce à cette méthode, ils peuvent occuper le bien à tour de rôle, notamment lors des périodes de vacances. En effet, l’achat de résidences secondaires est le plus privilégié par ce système, mais cela n’empêche pas d’autres possibilités d’usage. D’ailleurs, un achat groupé facilite l’obtention d’un crédit immobilier à court terme et à faible taux. Une fois le bien acquis, il sera partagé entre ses différents copropriétaires. Avec la création d’une SCI, la gestion du bien s’en trouve aussi facilitée via la mise en place d’une gouvernance politique de la propriété.

Viser les zones à TVA réduite

La dernière, et non des moindres, des astuces qui vous permettent d’acheter un logement neuf pas cher est de le choisir dans les zones à TVA réduite. Il s’agit de QPV ou d’un quartier prioritaire de la ville, là où des aménagements ou des rénovations urbaines sont réalisés.

Dans ces zones, la TVA y est effectivement réduite, à 5, 5 % au lieu de 20 %, ce qui vous permet de réaliser des économies conséquentes sur votre achat. Il faut toutefois que le bien acquis devienne votre nouvelle résidence principale. D’autres conditions sont également de mise, comme des plafonds de prix et de ressources, revalorisés à chaque début d’année. Ceux-ci doivent correspondre aux PLS ou Prêt Locatif Social majorés de 11 %. Si vous souhaitez connaître les territoires concernés par ces mesures, vous pouvez consulter l’Atlas des QPV ou des zones ANRU.


Notez cet article :

Auteur : Julie


Commentaires :




Rejoignez
la communauté
Planete Immobilier

+ de 140 000 membres

+ le guide immo offert


Votre recherche actuelle :