Accueil > Actualité Immobilier > Les enjeux du smart building

Les enjeux du smart building



Le smart building qui se traduit littéralement par « bâtiment intelligent » désigne ces bâtiments connectés, équipés de toutes sortes de technologies spécialement conçues pour améliorer le quotidien des usagers. S’il y a quelques années ce concept s’appliquait uniquement aux immeubles à usage professionnel, aujourd’hui, il gagne du terrain dans les immeubles d’habitation. De ce fait, le smart building présente des enjeux pour le secteur de l’immobilier, où le bien-être des occupants doit être au cœur des préoccupations.

Optimisation de la consommation d’énergie

Le premier enjeu du smart building est sans conteste l’optimisation de la consommation d’énergie dans les foyers. Cette optimisation est en effet rendue possible, puisque d’une part les bâtiments sont construits dans le respect des normes européennes et françaises liées à l’efficacité énergétique. D’autre part, ils sont également dotés de produits domotiques et d’équipements assurant des commandes automatisées des appareils utilisés dans la maison.

Ceux-ci permettent par exemple la mise en marche et l’extinction automatique des appareils fonctionnant à l’électricité, le suivi en temps réel de la consommation, et même parfois l’activation automatique des appareils les plus énergivores au moment où le tarif est réduit. De ce fait, les usagers peuvent mieux réguler leur consommation d’énergie, effectuer un suivi en temps réel et faire des économies sur leur facture énergétique.

Amélioration de la sécurité

La sécurité fait partie des domaines dans lesquels le smart building a un réel impact, car elle permet de mieux appréhender les risques liés à la sécurité et d’agir en conséquence. Cela concerne plus précisément la maintenance de l’équipement de manière préventive grâce à des capteurs intégrés à même les appareils existants (climatiseur, ascenseur…). Ils serviront entre autres à la détection automatique des anomalies, tandis que certains sont programmés pour intervenir en cas de besoin.

Le smart building prévoit également des outils pour prévenir les risques d’accidents domestiques, tels que la fuite de gaz ou les incendies. En addition aux alarmes classiques, des capteurs spectrométriques peuvent effectivement être mis en œuvre dans l’immeuble pour analyser en continu la qualité de l’air et de l’eau.

Finalement, aux systèmes d’alarme et de télésurveillance s’ajouteront de nouvelles technologies, comme la sécurisation d’accès par empreinte digitale ou par l’iris de l’œil, qui ne sera plus exclusivement réservée aux bâtiments professionnels.

Facilitation de la gestion locative

Des appareils qui détectent les anomalies en temps réel, des interventions immédiates en cas de dysfonctionnement… Ce sont autant de solutions apportées par le smart building et qui vont alléger la charge de travail des équipes de maintenance dans les immeubles, et plus largement de tous les acteurs de la gestion locative.

Le concept de smart building assure une gestion locative plus simplifiée notamment pour les propriétaires, puisqu’il a donné naissance à des outils de gestion performants tels que des plateformes de services SAAS ou des applications de gestion locative.

Ces outils permettent entre autres de contrôler et gérer les objets connectés, stocker les données collectées par les capteurs, communiquer avec les différents acteurs de l’immobilier, etc.


Notez cet article :
Les enjeux du smart building 5.00/5 - 1 vote

Auteur : Julie


Commentaires :




Rejoignez
la communauté
Planete Immobilier

+ de 140 000 membres

+ le guide immo offert


Votre recherche actuelle :